Comment faire un plan d’évacuation pour notre maison ?

Simplement, un plan d’évacuation se résume à un dessin du plan de votre habitation. Celui-ci doit indiquer la voie à suivre en cas d’incendie. Ce qui permet d’éviter certains drames liés aux incendies. Un plan d’évacuation est obligatoire pour toute la maison ou édifice public au Québec. Voici comment réaliser un plan d’évacuation pour une maison.

Pourquoi avoir un plan pour votre maison ?

Dans une maison complètement en flammes, vous disposez d’environ 3 minutes pour sortir de la maison sans blessure. Ces 3 minutes prennent en compte le temps que l’avertisseur se déclenche pour vous alerter, surtout lorsque l’incendie survient en pleine nuit. Dès lors, vous et les autres habitants de la maison devez savoir exactement ce qu’il faut faire afin d’échapper aux flammes. C’est sans doute pour cela que les services municipaux de prévention des incendies au Québec, de même que le ministère de la Sécurité publique, insistent sur la généralisation des plans d’évacuation dans tous les foyers.

Que contient un plan d’évacuation ?

Pour ceux qui ne l’on jamais vu, un plan d’évacuation est un schéma qui mentionne les éléments tels que :

  • Les issues de secours
  • Les itinéraires pour atteindre les sorties
  • Les emplacements des extincteurs
  • Le point de rassemblement à l’extérieur
  • Les emplacements des avertisseurs de fumée

Votre rôle va alors consister à expliquer le plan de sortie à vos enfants et autres membres de votre famille afin qu’ils se familiarisent avec. Au cas où vous avez aussi des invités pour un certain temps, vous pouvez aussi leur expliquer.

Élaboration de plan d’évacuation : comment s’y prendre ?

Dessiner un plan d’évacuation pour votre maison n’est pas si difficile que ça. Vous pouvez même en faire un jeu amusant pour les enfants. Quoi qu’il en soit, il doit comporter certains éléments tels que les portes et les fenêtres, les trajets pour sortir de chaque pièce, le point de rassemblement à l’extérieur ou encore l’emplacement des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone.

Toutefois, il faudra aussi penser au plan d’évacuation des bébés, des personnes âgées ou handicapées, les voies et moyens pour appeler les secours (911) ou encore le fait de placer le plan d’évacuation à la vue de tous.

Votre plan terminé ? Exercez-vous !

Après avoir fini votre plan d’évacuation, pensez à vous exercer au moins une fois par an. Pour cela, vous pouvez miser sur votre propre scénario et surtout déterminer la date et l’heure à laquelle vous allez le mettre en place. N’hésitez pas à vérifier le fonctionnement de vos avertisseurs afin de faire vos exercices. Si vous êtes branchés à une centrale de surveillance, n’hésitez pas à informer votre fournisseur qu’il s’agit d’un exercice.