Réparation de serrure : comment procéder en fonction du problème

Une serrure est un élément à part entière en matière de sécurité pour une porte, mais aussi pour une entrée. Solide, possédant un cylindre robuste et de qualité, elle assure l’ouverture et la fermeture d’une porte et, il faut donc faire le choix des meilleures serrures qui sont vendues dans le commerce. C’est un dispositif qui doit être entretenu régulièrement, mais qui demande parfois d’être réparée pour une usure ou encore une clé coincée ou cassée à l’intérieur. Il peut arriver aussi que vous deviez changer une serrure ou encore de devoir appeler un serrurier professionnel pour que ce problème soit résolu dans les meilleures conditions. Voici quelques conseils pratiques de nos experts en serrurerie pour réparer vous-même une serrure en fonction du problème qui peut se poser.

Serrure cassée à cause d’une tentative d’effraction

Il peut arriver que la serrure qui équipe votre porte d’entrée ou celle de votre entreprise ait été forcée suite à une tentative d’effraction. Si tel est le problème, pour réparer votre serrure, il vous faudra juste changer le cylindre qui a été forcé et donc certainement en mauvais état. Il est, soit possible de faire appel à un artisan serrurier à Paris (vous pourrez demander les coordonnées d’une entreprise de serrurerie fiable à votre assurance ou encore à la police qui prendra en charge le sinistre pour le déclarer) afin qu’il réalise ce changement de cylindre dans les plus brefs délais. Mais si vous avez quelques connaissances en matière de serrurerie et les bons outils, vous pourrez aussi réaliser ce travail vous-même. Ainsi, vous ferez des économies intéressantes sur votre budget.

Une serrure réellement vieille et en mauvais état

À cause d’un entretien inexistant ou mal fait, ou tout simplement à cause de sa vieillesse et l’usure, votre serrure peut commencer à se détériorer et ne plus assurer correctement son rôle. Cependant, il n’est pas toujours utile de la changer, car, parfois, il suffit  d’injecter dans le cylindre un peu de lubrifiant afin qu’elle remarche comme au début. C’est une solution économique, rapide et qui vous permettra de pouvoir utiliser de nouveau votre serrure sans trop de frais. Si par contre, elle devient réellement difficile à utiliser, il est conseillé de faire appel à un serrurier qui réalisera ce changement de serrure dans les plus brefs délais. Il prendra le soin de ne pas endommager la structure de votre serrure, peu importe la marque que vous aurez  et vous équipera d’une serrure certifiée A2P. En effet, il est important d’assurer la plus grande sécurité à votre porte d’entrée.

Réparer une serrure cassée à cause d’une porte trop souvent claquée

Il peut arriver aussi que votre porte soit trop souvent claquée et qu’elle finisse par endommager la serrure. Voici comment vous y prendre pour la réparer :

Ayez à votre disposition un tournevis et un couteau

Si la serrure est coincée dans les gonds de la porte, insérez la lame du couteau afin que le pêne se remette dans son emplacement initial

Avec la lame de votre couteau, démontez la poignée de votre porte

Remettez chaque point sorti dans son emplacement initial

Si une pièce à l’intérieur est défectueuse, vous devrez sans attendre la changer avant de pouvoir remonter et remettre en place votre serrure

En vous servant du tournevis, vous pourrez replacer la serrure

Dans certains cas, si elle est coincée, il faudra retirer le cylindre et le changer, car il possible qu’il soit détérioré

Or, si le problème s’avère réellement plus complexe, n’hésitez pas à faire appel à un expert en serrurerie possédant toutes les compétences qu’il faut. Grâce à un matériel de pointe, il réalisera les réparations avec la plus grande minutie pour ne pas endommager votre porte.

Faire appel au savoir-faire d’un artisan serrurier

Si vous pensez ne pas pouvoir la réparer vous-même, bénéficier du savoir-faire d’un serrurier professionnel est tout à fait conseillé. Grâce à son expérience et ses compétences acquises avec investissement, il sera apte à réaliser toutes les réparations. Il se fera un plaisir également de vous fournir des conseils toujours pratiques et utiles. Il interviendra sans perdre de temps pour réaliser un travail qui saura répondre à toutes vos attentes. 

Construire une piscine

Vous rêvez déjà de vous prélasser dans une eau cristalline et bleue ? Vous voulez construire une piscine ? Alors combien de temps cela prend-il ? Avant de vous perdre dans vos rêves, lisez notre guide étape par étape de la construction d’une piscine. Nous avons listé le processus afin que vous puissiez planifier à l’avance et commencer à faire de ces rêves une réalité.

Planifier la piscine

Construire une nouvelle piscine commence par un dessin. Rendez-vous d’abord avec un concepteur de piscine pour discuter de la vision que vous avez pour votre piscine. Bien que le processus de conception ait été simplifié par la technologie de modélisation 3D, il faut un peu de collaboration avant de trouver la piscine idéale pour votre jardin. Une fois que vous avez choisi la piscine qu’il vous faut, il est temps d’entamer les démarches administratives. Pour construire une piscine de plus de 150 m², il est nécessaire d’obtenir un permis de construire. En deçà de cette surface, la déclaration de travaux pour piscine est obligatoire. Le temps nécessaire pour obtenir un permis peut varier considérablement. Certains formulaires peuvent prendre entre trois semaines et plus de six semaines, et tous les délais d’attente dépendent du temps requis par les fonctionnaires pour approuver les permis. Certaines municipalités approuvent les permis rapidement, et vous aurez l’approbation dans deux semaines.

L’excavation et la pose d’accessoires

Bien qu’il ne prenne généralement qu’un ou deux jours pour creuser l’installation d’une piscine, des complications peuvent parfois survenir si l’accès au site de fouille est restreint par des lignes de distribution ou d’autres obstacles. Une fois la piscine creusée, il est temps de poser l’acier, d’acheminer l’électricité et la plomberie et de s’assurer que les sous-ouvrages de votre piscine sont configurés de manière à garantir une fiabilité maximale. Il y a beaucoup de choses à construire, telles que vos systèmes, votre éclairage, vos points d’eau, vos spas et tous les autres équipements de votre jardin. Ce processus prend généralement environ 2 semaines en fonction de la taille et de la complexité de votre piscine.

La pose de l’acier, plomberie et électricité

Il est enfin temps d’installer l’acier, plomberie et électricité. Selon le type que vous construisez, le processus peut prendre entre 1 et 3 semaines. Les piscines en vinyle et en fibre de verre sont plus rapides, car le revêtement de piscine fabriqué est expédié et installé directement. Une piscine de béton pulvérisé prendra un peu plus de temps puisqu’un équipage doit être programmé, l’équipage a besoin de temps pour enduire le plâtre et le traitement de la gunite peut prendre jusqu’à une semaine. Une fois la base de la piscine terminée, vous pouvez envisager d’ajouter des aménagements paysagers, des jeux d’eau ou un éclairage personnalisé. Le processus prend généralement entre 1 et 2 semaines. Cela peut prendre plus de temps en fonction du nombre de fonctionnalités que vous souhaitez ajouter. Après avoir conçu, obtenu les permis, creusé, installé la coque ou la gunite et terminé avec une terrasse ou un patio, vous pouvez enfin profiter de votre oasis de jardin !

Installation et réparation d’une serrure

Que faire pour installer ou réparer une serrure ?

Que ce soit pour une maison, local professionnel ou commercial, ainsi qu’un appartement, la sécurité des lieux doit être une importance capitale. Aucun n’endroit n’est plus à l’abri des risques d’infraction que se soit de jour ou de nuit. Afin d’optimiser la sécurité de votre maison, il est nécessaire de blinder vos portes en renouvelant d’installer des serrures ou en réparant les vieilles.

Installation de serrure

Pour des mesures de sécurité, chaque porte d’une maison a besoin d’une serrure. Son installation se passe sur plusieurs étapes qui diffèrent en fonction du type de serrure que vous voulez installer.

Pose de serrure apparente ou en applique

Il existe plusieurs étapes à suivre pour l’installation d’une serrure apparente sur une porte. La première consiste à placer le boitier principal.

Pour commencer, il faut garder la porte close en étant à l’intérieur de la maison. Il est nécessaire de poser une plaque pour marquer le chemin du cylindre, pour ensuite percer, avec une perceuse et une mèche adéquate le trou du cylindre sur la plaque. Enfin, il ne reste plus qu’à visser la plaque avec les vis de blocage.

En second lieu, l’étape de l’installation d’une serrure est l’installation du cylindre. Pour se faire, il faut tout d’abord passer de l’autre côté de la porte pour ensuite glisser le cylindre dans le trou fait dans la plaque. Il faut s’assurer que le cylindre entre parfaitement dans son logement et de fixer la serrure avec des vis.

En dernier lieu, il ne reste plus qu’à installer le boitier récepteur. Dans cette étape, il faut encore fermer la porte et marquer l’emplacement du boitier. Puis il ne reste plus qu’à introduire le boitier dans un trou situé dans le cadre de la porte, en le fixant avec des vis à la porte.

Pose de serrure encastrée

Pour commencer la pose de la serrure, il faut d’abord placer la serrure sur la porte et dessiner sa position au crayon qui se situe à 1,05 m du sol. Il est aussi utile de tracer l’emplacement de la serrure ainsi que l’emplacement des trous pour mettre les vis. L’étape suivante consiste à percer des trous dans la porte d’environ cinq trous alignés verticalement pour positionner la serrure pour percer son emplacement ensuite. Il reste à placer la serrure  dans le logement et le fixer avec les vis de blocage. Pour le boitier récepteur, les étapes sont les mêmes que lors de l’installation de la serrure encastrée. Il suffit de dessiner l’emplacement du boitier sur la porte et procéder à percer cinq trous verticalement avec la bonne profondeur. Enfin, il faut placer le boitier sur son emplacement prévu en le fixant avec des vis. Il ne reste plus donc qu’à installer les plaques de propriété et la poignée de la porte.

Pour installer vos serrures, le mieux c’est de faire appel à un artisan serrurier dont l’entreprise de serrurier dans le 75 dispose. Cela vous permettra d’éviter de commettre des erreurs qui peuvent abîmer votre porte et fragiliser votre sécurité. Un professionnel s’assurera aussi de garantir votre sécurité avec l’installation de serrure de bonne qualité adéquate à vos portes.

Réparation d’une serrure

Une serrure comprend plusieurs éléments qui la constituent. Le cylindre est le premier élément le plus important de la serrure puisqu’en effet, c’est le mécanisme qui sert à ouvrir la porte, c’est la partie qui où en introduit la clé et qui actionne l’ouverture et la fermeture de la porte. Il y a aussi le panneton qui est un élément mobile à l’intérieur du cylindre où la clé pénètre pour permettre le verrouillage et le déverrouillage de la serrure. Pour retenir le cylindre de la porte, la serrure comprend une vis de blocage. Enfin, la clé est introduite dans un élément appelé le rotor qui est composé de ressort et de goupilles qui s’alignent lorsque la clé est en place dans la serrure. Pour une bonne qualité de serrure, le cylindre est l’élément qui va le dépendre.

Pour la réparation de serrure, il y a plusieurs étapes à suivre pour le faire. En premier lieu il faut démonter la serrure à réparer. Il faut d’abord commencer par acheter un cylindre conforme à votre serrure. Il existe plusieurs types de cylindre, mais il en faut un selon la mesure de votre serrure. Les pannetons aussi positionnés différemment en fonction de votre cylindre. Il faut ensuite retirer le cylindre de la serrure. Pour se faire, il faut dévisser les vis de fixation qui retiennent les poignées des deux côtés de la porte puis retirer les poignées. Ensuite, l’étape à suivre est d’insérer la clé dans la serrure puis dévisser les vis de blocage qui retiennent le cylindre. Après, il faut faire tourner la clé de droite à gauche en tirant délicatement le cylindre pour qu’il se détache de la serrure. Une fois le cylindre détaché, il ne reste plus qu’à repositionner le nouveau cylindre dans l’emplacement du précédent. Il ne reste plus qu’à refaire tout le processus à l’envers. Il faut toujours insérer la clé dans le cylindre puis le tourner de droite à gauche jusqu’à ce que le panneton soit dans le bon axe du cylindre. Enfin, vous pouvez faire entrer le nouveau cylindre dans son emplacement dans la serrure, fixer toutes les vis de blocage et remettre les poignées.

Pour empêcher que la serrure ne se rouille, ne se coince ou soit usée, il est préférable de l’entretenir de temps en temps en le pulvérisant de vaporisateur lubrifiant ou en trempant la clé dans du lubrifiant avant de l’insérer dans la serrure. Pour plus de sécurité, vos portes ne sont pas les seuls éléments nécessitant un blindage. Il est aussi utile de blinder les serrures de votre portail et la porte de votre garage, ce que l’entreprise de serruriers dans le 75 peut vous offrir comme prestation.

Conseils sur les solutions efficaces pour sécuriser un bâtiment

Comment sécuriser un bâtiment ?

Sécuriser un bâtiment est primordial, surtout en entreprise où les allées et venues peuvent rapidement être difficiles à gérer alors que la sécurité des lieux en dépend en partie. Il existe évidemment des solutions de sécurité à mettre en place pour garantir la sécurité du public, des employés et de tout ce qui se trouve ou qui circule au sein du bâtiment ou du local en question. Comment sécuriser un bâtiment ? Voici quelques éléments de réponse.

Gérer les allées et venues au sein du bâtiment

La mise en place d’une signalétique extérieure est indispensable pour orienter les uns et les autres dans la direction qui les intéresse. Mais cette signalétique extérieure ne suffit pas. Une signalétique intérieure complète est également indispensable pour une gestion optimale des allées et venues dans les différentes parties du bâtiment.

La signalétique extérieure doit présenter la direction des principaux services et ailes des lieux. La signalétique intérieure quant à elle concerne des espaces plus de précision. Ainsi, en extérieur, les panneaux directionnels indiquent la direction vers les différents services au départ du point où ils sont installés. En intérieur, les supports indiquent le lieu dans lequel le visiteur se trouve. Ils se déclinent alors dans diverses formes :

  • Pictogrammes
  • Plaques de porte
  • Totems intérieurs
  • Cadres

En tout cas, les supports proposés par les entreprises spécialisées dans la signalétique intérieure et la signalétique extérieure s’adaptent à tous les environnements des entreprises clientes.

Evidemment, la signalétique intérieure et la signalétique extérieure la plus complète et la plus rigoureuse du monde ne peut pas sécuriser le bâtiment si l’accès n’est pas contrôlé. Il faudra donc investir dans différents moyens techniques et humains pour qu’aucun individu n’ayant rien à faire de précis dans le bâtiment ne s’y retrouve à un moment ou un autre.

sécuriser

Se fier aux nouvelles technologies

La présence d’un personnel humain pour garantir la sécurité d’un bâtiment peut être indispensable dans certains secteurs d’activité. Toutefois, l’humain a des limites et ne peut pas tout gérer, tout le temps. De nos jours, la mise en place d’équipements technologiques de sécurité est fortement conseillée pour sécuriser efficacement un bâtiment. D’ailleurs, il existe tellement de solutions efficaces qu’il serait dommage de ne pas en tirer profit.

La sécurité électronique est plus performante que jamais avec un large choix de solutions modernes :

  • Accès par badge
  • Accès par clavier à code
  • Accès par clé magnétique
  • Lecteur biométrique
  • Portier ou interphone vidéo

Certes, tous les espaces ne peuvent pas être équipés de ces solutions qui gèrent efficacement les allées et venues, mais elles évitent l’intrusion de personnes non autorisées. De plus, les technologies de pointe actuelles offrent une grande précision. Elles sont en mesure de tracer l’heure exacte de l’usage d’un badge ou d’une clé magnétique par exemple. Elles permettent aussi de limiter l’accès à certains locaux à une sélection précise de badges ou de clés.

Sécuriser un bâtiment figure parmi les principaux investissements à faire pour les entreprises désireuses de garantir leur propre sécurité et celle des personnes faisant des allers-retours dans leurs locaux. La signalétique intérieure, la signalétique extérieure, la mise en place d’un système de caméra de surveillance et toutes solutions existantes nécessitent cependant un certain budget. Ainsi, l’investissement doit se faire conformément à une étude rigoureuse et objective des besoins réels de l’entreprise. De nombreux conseils sur ce type d’investissement sont disponibles sur des plateformes dédiées comme Entreprise et Compagnie.

 

Fini les infiltrations, faites calfeutrer vos fenêtres

Vous êtes fatigués des courants d’air et le froid continu de la maison malgré tous les efforts que vous faites. Vous ne savez plus quoi faire pour rester au chaud dans votre maison. La seule solution qui pourra vous sauver est le calfeutrage de vos fenêtres. Généralement, les infiltrations de froid sont dues aux anciennes fenêtres qui sont mal isolées. Le remplacement des fenêtres étant tout de même fastidieux, un bon calfeutrage pourrait suffire pour retenir le froid et garder votre intérieur bien au chaud. Pour y arriver, voici comment vous devez procéder.

Le matériel nécessaire pour calfeutrer vos fenêtres

Le calfeutrage nécessite un certain type de matériels et d’outils bien précis pour sa réalisation. Ces derniers étant souvent disponibles en quincaillerie, vous pourrez toutefois trouver de bons plans pour vous en procurer sur internet. Il vous faudra donc de l’alcool à brûler, une brosse métallique douce de préférence, un chiffon, un couteau, des ciseaux et un produit de nettoyage. Le produit le plus recommandé pour ce genre de travaux est le nettoyant St Marc. Par ailleurs, il vous faudra choisir les joints à poser. Il existe deux types de joints : les joints autocollants et les joints métalliques. Pour faire le bon choix, vous devez être regardant sur le style de vos fenêtres et leur état. Si vos fenêtres sont en PVC ou en aluminium, il faudra opter pour les joints autocollants.  Les joints en mousse sont bon marché, mais pas efficaces, car ils ont une faible durée de vie.

Les prérequis

Une préparation en amont est nécessaire avant l’installation des joints. Si vos fenêtres ont déjà été calfeutrées dans le passé, il faudra vérifier si les joints posés sont en bon état. Dans ce cas, un bon nettoyage suffira largement. Mais la pose des nouveaux joints devra tenir compte de l’épaisseur qui pourrait bloquer l’ouverture et la fermeture des fenêtres. Si les joints sont en mauvais état, il faudra les retirer en grattant à l’aide d’un grattoir à joint ou d’un couteau. Pour un travail professionnel, il n’y a pas de mal à miser sur les outils électriques souvent en location. Ensuite, vous devez dépoussiérer et dégraisser la feuillure avec l’alcool à brûler. Pour finir, il faudra juste nettoyer la surface avec le nettoyant.

La pose des joints

Elle est ce qu’il y a de plus facile. Pour cela, il suffit de dérouler le joint et l’appliquer sur l’ensemble de la feuillure, en partant d’un angle à un autre. Il faudra retirer au fur et à mesure le papier protecteur de la face adhésive du joint. Munissez-vous du couteau pour faire la découpe à chaque étape. Certaines fenêtres sont conçues de telle sorte qu’il n’est pas possible d’y appliquer les joints. Dans ce cas, le calfeutrage se fera à l’extérieur avec des joints mastic. Un primaire d’accrochage est important pour une adhésion plus efficace des joints. Bien que le calfeutrage semble un bricolage plutôt facile à réaliser, il est important de bien choisir les matériaux et surtout le type de joints pour éviter les fuites indésirables.

Vendre avec ou sans courtier immobilier

Quand on aspire à vendre notre propriété, la première question que l’on se pose est comment s’y prendre ? Doit-on engager un courtier immobilier ou devons-nous vendre nous-mêmes ? Analysons la différence entre ces deux méthodes.

Avantages de recourir à un courtier immobilier

  • Rapidité et expertise

Vendre via un courtier permet de gagner largement en temps, car le courtier connaît du monde et peut facilement vendre votre propriété. Il a un vaste réseau dans lequel l’information concernant la vente de votre propriété peut circuler rapidement et attirer de potentiels clients.

Le courtier est un expert dans le domaine de l’immobilier, il connaît les réalités du secteur. Il sait exactement qui cibler, où faire passer l’information et à quel moment le faire. Il ne perd pas son temps, car il sait parfaitement reconnaître ceux qui sont susceptibles d’acheter et ceux qui ne le sont pas.

  • Une négociation efficace

Le courtier connaît exactement le prix de chaque propriété ainsi que sa valeur . Donc il va négocier tout en connaissant la valeur immobilière de votre bien, en faisant en sorte que vous ne soyez pas perdant dans l’affaire . Il négocie en votre nom et sert d’intermédiaire entre vous et les clients.

  • Un accompagnement du début à la fin

Le courtier vous accompagne et vous appuie du début à la fin de votre affaire en vous apportant son expertise, ses idées ainsi que ses suggestions. Il peut vous donner des conseils pour une vente plus rapide. Il peut également vous accompagner durant des négociations ou signatures de contrat pour vous coacher et vous édicter la manière dont vous devez vous y prendre pour vous en sortir dans les meilleures conditions qui soient.

Vendre par vous-même

  • L’absence de commission

Quand on vend via un courtier, on doit lui remettre 5 à 6% de la vente. Ce qui n’arrange surement pas les propriétaires. Rien n’est plus souhaitable que de garder tout son argent de vente dans ses poches. Imaginez pour une maison coûtant des milliards, y prélever 5 à 6% serait énorme.

  • Vous connaissez mieux votre propriété que quiconque

Vous l’avez habité ou vous l’avez vous-même construit, donc vous êtes sans nul doute le mieux placé pour présenter votre propriété, son avantage et ce qui fait sa spécialité. Le courtier certes connaît les valeurs immobilières, mais il ne fera que répéter ce que « vous » lui demandez de dire lors de la promotion de votre propriété.

  • Plus de fiabilité

Il n’y a pas de risque d’escroquerie ou de tromperie de la part d’un courtier ou de quiconque, car c’est vous même qui vendez votre propriété. Vous faites-vous même vos négociations et vous êtes au courant de tout ce qui se passe dans les moindres détails. Vous encaissez vous-mêmes votre argent sans risques ni intermédiaire.

Attention aux risques ! Tout le monde n’est pas expert en immobilier, si vous vendez vous même votre propriété alors prenez vos précautions et soyez vigilants, à défaut, engagez un courtier tout simplement !

 

 

 

Savourez le luxe avec un bain autoportant

Il existe deux types de baignoires en principe : la baignoire autoportante et la baignoire encastrée. La baignoire autoportante ou le bain autoportant existe depuis longtemps. Elle est connue pour le luxe qu’elle procure. Cependant, elle ne se limite pas à offrir du luxe. Découvrez les bienfaits qu’un bain autoportant peut vous offrir chez vous.

Une baignoire autoportante synonyme de luxe

Parce qu’elle a longtemps été réservée aux personnes riches, la baignoire autoportante est un symbole de luxe qui n’était pas accessible à tous. Elle est plus confortable que les autres types de baignoire tout en procurant des effets bénéfiques pour l’organisme.

Se détendre et s’apaiser grâce à un bain autoportant

Assurez-vous que le bain autoportant que vous allez prendre soit chaud. En effet, il vous permettra de savourer la détente qu’il offre. Ainsi, vos muscles et vos articulations en sortiront détendus et votre corps sera bien apaisé. Ce bain permet aussi de se reposer et de bien se relaxer.

Améliorer la qualité de son sommeil

Lorsque vous avez du mal à dormir, vous pouvez essayer un bain à l’eau chaude dans votre baignoire autoportante tout juste avant d’aller au lit. Après, ce bain, la sensation que vous allez ressentir est agréable. Vous allez pouvoir dormir convenablement.

Brûler des calories

Il est possible de brûler des calories grâce à un bain autoportant. En effet, lorsque vous organisez un bain autoportant chaud, vous pouvez perdre autant de calories que vous en perdez dans une salle de gym. En plus, cette perte de calories se fait en un temps record.

Embellir sa peau grâce à un bain autoportant

C’est extraordinaire de savoir qu’en prenant soin de sa peau, on obtient une beauté sublime. Le bain autoportant servant à soigner la peau est donc un bon moyen de rendre votre peau très belle. En effet, il entretient et débarrasse la peau des facteurs qui dégradent son aspect. Aussi, les excès de sébum et d’huiles seront éliminés de l’épiderme.

Prenez soin de vous

Vous avez l’habitude de fréquenter les spas ou les centres de balnéothérapie, optez pour un bain autoportant afin de prendre soin de vous. Ce soin procurant du bien-être est connu pour vous protéger et vous aider à aller mieux. Vous pouvez l’installer à l’endroit de votre choix.

Une bonne circulation sanguine

Connu pour dilater les muscles cardiaques, le bain autoportant rend le flux sanguin fluide. Il permet de réduire la pression artérielle et de se sentir bien.

Consolidez votre système immunitaire

Pour rendre votre système immunitaire plus solide, choisissez un bain autoportant. Ce dernier renforce le système immunitaire, car il permet de libérer les toxines qui sont à l’origine des affections de l’organisme.

Le bain autoportant est donc rempli d’avantages qui font qu’il est un luxe que vous devez absolument savourer si vous voulez obtenir du bien-être dans votre quotidien. Offrez-vous donc ce luxe et laissez-vous chouchouter tous les jours.

 

Entretien du toit et assurance habitation : 4 actions à poser

Les individus ne prennent guère le temps de vérifier eux-mêmes l’état de leur toit de maison. Et pourtant l’acte est important, notamment pour vérifier d’éventuels bris et autres ennuis sur le toit. La pratique permet aussi de prévenir les réclamations liées à l’assurance habitation. Ce dernier est parmi les plus importantes de l’environnement dans les assurances. L’assurance habitation se distingue par un nombre important de souscriptions de contrats et une multitude d’événements garantis. Il s’agit donc d’une assurance multirisque ou multigarantie. Pour ne pas se retrouver à la merci de situations à proportion catastrophiques, voici 4 actions importantes à poser.

Faire une inspection régulière du toit

Si certains le font rarement, l’inspection de votre toit de maison tient toute son importance. Il est même recommandé d’examiner votre toit 2 fois dans l’année. Vous devez faire l’examen de votre toit de maison à l’extérieur comme à l’intérieur pour voir tout ce qui pourrait entraîner une réclamation d’assurance. Vous devrez faire une vérification des soffites et voir si l’air pénètre convenablement. Il faudra aussi vous enquérir de l’état des solins et joints d’étanchéité, faire la vidange des gouttières, vérifier l’isolement des tuyaux d’évacuation au niveau du grenier, entre autres.

Enlever la neige et la glace sur le toit

Durant les temps particulièrement froids, il y a souvent de la neige et de la glace qui viennent s’accumuler sur le toit de votre maison. Cela pourrait causer des dommages. Car votre toit pourrait s’affaisser sous le poids de la neige et de la glace qui s’est déposée. Il vous faudra alors procéder au nettoyage du toit en enlevant complètement ces dépôts. Pensez pour cela à le confier à un professionnel, car il s’agit d’une manœuvre dangereuse. Sinon procédez en suivant les recommandations de la Régie du bâtiment du Québec.

Appeler un spécialiste pour inspecter votre toit ancien

Dans le cas où votre maison dispose d’un toit qui  date avec près de 20 ans d’ancienneté, vous devrez penser à engager un professionnel pour l’examiner. Un toit ancien peut être dangereux pour vous, notamment à inspecter tout ce qui est soffites, gouttières, clous, solins ou joints d’étanchéité. La plupart des contrats comportent également ce que l’on appelle une garantie dite de recherche de fuites. Cette garantie vous permet d’être indemnisé lorsque vous faites appel à un entrepreneur pour localiser l’endroit où la fuite, qui a causé un dégât important, a pris naissance.

Avertir votre assureur en cas de revêtement de toit

Il arrive que vous procédiez à des travaux de rénovation de votre toit. Ceci pourrait agir sur votre assurance habitation. Pour vous prévenir d’éventuelles surprises, il vous faudra faire appel à votre représentant en multigaranties habitation pour le mettre au courant de vos travaux effectuer, notamment le revêtement de votre toit de maison. Cette démarche est loin d’être anodine, car elle pourrait vous faire bénéficier d’une baisse non négligeable de votre prime d’assurance habitation. Votre représentant vous y aidera très facilement.

 

Comment faire l’entretien d’une fosse septique ?

Une  fosse septique constitue un système autonome d’assainissement des eaux usées des toilettes d’une habitation. Il s’agit d’un dispositif central du système d’assainissement non collectif. Il répond à des normes ardues pour être efficace dans le traitement des déchets. Il peut arriver  qu’après votre douche que des odeurs nauséabondes remontent de la canalisation. Sachez là que votre fosse septique qui est mal entretenue. Puisqu’il s’agit d’un système performant, il est donc important d’en faire l’entretien comme il se doit. Cela permet d’éviter à l’avenir tout dysfonctionnement et évidemment de garantir une utilisation pérenne et durable. Voici comment entretenir votre fosse septique.

Un entretien régulier de votre fosse septique

Il s’agit dans un premier temps d’adopter un certain nombre de bonnes habitudes notamment au quotidien pour garantir une bonne utilisation de votre fosse septique. C’est par exemple, le fait d’éviter de jeter des produits toxiques, des médicaments périmés, ou encore d’autres types d’objets. Cela pourrait participer à accroître les dysfonctionnements de votre fosse septique. Évitez également de planter des arbres trop près de votre installation, les racines pourraient obstruer le fonctionnement normal de votre fosse septique. Autre précaution essentielle à l’entretien de votre fosse septique, c’est de veiller au contrôle régulier que le fond de la cuve n’ait pas de dépôt important. Un contrôle tous les 6 mois est vivement recommandé pour voir si tout le système de votre fosse septique fonctionne normalement.

Lutter contre les mauvaises odeurs

Souvent, il arrive en prenant votre bain dans vos toilettes, que vous sentiez des mauvaises odeurs venir vous saper considérablement l’ambiance. Pour vous débarrasser de ces mauvaises odeurs émanant de votre fosse septique, utilisez de manière régulière un peu d’eau dans les siphons de vos sanitaires. Un conseil grand-mère pour neutraliser efficacement les odeurs remontant de votre fosse septique, c’est de verser dans vos toilettes si possibles chaque mois un kilo de sucre. Vous pouvez aussi utiliser des yaourts nature premiers prix, fermentés durant 2 jours à l’extérieur de votre frigo. Versez-en dans vos toilettes chaque jour ; un yaourt par jour peut suffire durant une semaine pour vous aider à éliminer les mauvaises odeurs. Cela participe à rendre les bactéries utiles au nettoyage et à la transformation des matières fécales plus efficaces.

La vidange de votre fosse septique

La vidange de votre fosse septique est obligatoire et nécessaire pour assurer à ce système, un fonctionnement adéquat et à long terme. En principe, la vidange doit être effectuée toutes les 3 à 4 ans environ. Pour cela, faites appel à un vidangeur professionnel, seul destiné à engager de telles prestations. Il est donc vivement décommandé d’engager seul la vidange de votre fosse septique. La vidange de votre fosse septique se fait dans l’objectif de prévenir d’éventuels dysfonctionnements, donc n’attendez pas que les problèmes surviennent au niveau du système pour faire la vidange. Si vous attendez que les problèmes s’accumulent, cela pourrait causer l’engorgement des drains. Il vous faudra alors changer le champ d’épandage de votre fosse septique. Pour optimiser l’efficacité de l’installation de votre système, il y’a toujours une partie du dépôt laissé par le vidangeur. Après la vidange, veillez à ce que la fosse soit toujours remise à l’eau.

 

 

C’est quoi le RAP ? régime d’accession à la propriété

Le régime d’accès à la propriété (Rap) est un programme mis en place par le gouvernement. Avec ce programme, les acheteurs peuvent utiliser l’argent amassé dans le Régime enregistré d’Épargne Retraite (Reer) pour acheter une propriété ou financer sa construction. Ce régime présente un bon nombre d’avantages, mais il y a un certain nombre de conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier.

RAP: avantages du régime enregistré d’Épargne Retraite

Ce régime peut vous aider à atteindre la diminution du revenu qui doit vous être imposé au cours d’une année. De ce fait, vous verrez par la même occasion une réduction de votre facture d’impôt. Vous verrez une augmentation de la somme dont vous disposez avec le Régime enregistré d’Épargne Retraite.

Vous ne pourrez cependant bénéficier de cette augmentation que lorsque vous aurez retiré la somme pour la construction. La manière de vous procurer un habitat est beaucoup plus simplifiée, car vous n’avez pas à procéder des cotisations ou à des épargnes dans le but de vous procurer un habitat.

Pour être éligible à ce programme, il faut qu’un certain nombre de conditions soient respectées.

Conditions à remplir pour bénéficier du Régime enregistré d’Épargne Retraite    

Ceux qui veulent bénéficier du régime doivent être de nationalité canadienne. Ensuite, il faut compter un délai d’au moins 90 jours pendant lesquels l’argent doit reposer dans votre compte du régime enregistré d’Épargne Retraite. Passé ce délai, il vous sera possible de disposer de la somme.

La somme en question ne doit être retirée que par la personne qui a souscrit au Régime d’Accession à la Propriété (RAP). Le retrait de la somme doit se faire suivant un délai bien défini. Le bénéficiaire doit pouvoir retirer l’intégralité de la somme sous un délai d’une année.

Pour vous procurer votre maison, la meilleure solution serait de trouver d’abord la maison pour pouvoir ensuite disposer de la somme dont vous bénéficiez avec le Régime enregistré d’Épargne Retraite.

Le remboursement de la somme

La somme retirée de votre compte REER doit être remboursée dans le futur. Ce remboursement ne requiert pas d’intérêts, et doit se faire au plus tard deux ans après le retrait. Les montants à rembourser ne sont pas énormes, car il s’agit du 1/15e du montant retiré.

Le remboursement peut donc aller jusqu’à une période de quinze années. Le non-remboursement peut entrainer des amendes qui seront imposées au créditeur. Ce dernier pourra voir le montant dû, ajouté à ses revenus de l’année. En plus, un pourcentage représentant les impôts sera ajouté à la somme à rembourser.

Pour s’acquitter de la somme plus rapidement, un créditeur peut verser plus que la somme imposée pour réduire la période fixée pour la fin des remboursements.