Quelles aides puis-je avoir pour améliorer mon installation énergétique ?

installation énergétique

Vous possédez une grande maison et vous voulez économiser à long terme. La meilleure solution est d’améliorer votre installation énergétique. Par exemple : changer le système de chauffage ou de production d’eau chaude, isoler le logement, etc. Toutes ses modifications nécessitent un budget lourd. Mais heureusement, de nombreuses subventions ont été octroyées pour vous aider à améliorer votre installation énergétique.

Bien se préparer avant le lancement des travaux

Si vous souhaitez diminuer vos factures en énergie, il existe plusieurs solutions que vous pouvez explorer : les chauffe-eau solaires, la chaudière performante, l’isolation du toit, l’isolation des portes et fenêtres, etc. Cependant, vous devez établir un système de chauffage, afin de savoir par quel travail vous allez commencer. En d’autres termes, vous devez effectuer un diagnostic de performance énergétique. Celui-ci va vous montrer lequel des appareils électros consomme le plus. Après avoir détecté l’appareil gourmand, vous pouvez commencer par le remplacer ou appeler un professionnel pour une autre solution.

Vous pouvez également engager un diagnostiqueur qui va se charger d’évaluer vos potentiels gains par rapport à plusieurs systèmes de chauffage différent. Cette étude ne dépasse pas 200 $. Et l’avantage avec ce genre d’étude est que vous pouvez prétendre à une aide supplémentaire d’une agence spécialisée. Il suffit de suivre l’une des préconisations. Il est important de vérifier son isolation avant de changer toute l’installation. En effet, même avec un matériel neuf vous n’allez pas faire des économies si votre isolation n’est pas mise au point.

Quelques possibilités de financement pour améliorer son installation énergétique

L’État et les collectivités locales ont mis en place de nombreux financements, qui varient chaque année. Les finances sont souvent plafonnées et ils ont soumis à un certain nombre de conditions. Vous devez avoir assez de ressources financières de base, l’âge du logement est pris en compte, le matériel choisit pour les travaux et son ampleur. Les financements prennent des formes de prêt bonifié, de subvention ou de réduction d’impôts.

— Les prêts bonifiés

Il y a des prêts à taux zéro accordé pour les rénovations colossales. Ce type de prêt n’est soumis à aucun solde de revenu. La condition est que le logement doit dater d’avant le 1er janvier 1990. Le propriétaire engage un professionnel pour réaliser des travaux de réhabilitations des dispositifs qui ne consomment pas d’énergie. La somme est remboursable en 10 ou en 15 ans.

— Subventions et réductions d’impôt

Ces subventions vont concerner les logements achevés il y a 2 ans et peuvent atteindre jusqu’à 30 % du coût du matériel que vous avez acheté. Mais le travail doit être facturé par un professionnel, qui se charge en même temps d’effectuer les améliorations. Le solde de la main-d’œuvre n’est pas pris en compte ici. Il existe plusieurs sortes de subventions et vous pouvez en parler avec le professionnel pour savoir laquelle s’accorde le plus avec vos projets. Vous pouvez également bénéficier de la réduction d’impôt qui vous sera d’une grande aide dans l’amélioration de votre demeure. En payant moins d’impôt, vous économisez assez de capital pour améliorer votre installation énergétique.

 

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *