Comment tester votre installation électrique en 3 minutes ?

Vous voulez savoir si vous êtes réellement en sécurité chez vous ? En 3 minutes seulement, vous pouvez faire la vérification de votre installation électrique. Cet article vous donne les méthodes simples à utiliser.

La vérification des prises

Beaucoup de logements font face à des risques à cause des éléments électriques très vétustes ou bien à la mauvaise installation. Pour mieux prévenir ces risques surtout dans les anciennes maisons, un diagnostic électrique obligatoire s’impose. Vous pouvez simplifier la tâche, en faisant le contrôle des prises afin de voir si elles sont équipées de la borne de terre qui est la tige métallique mâle et des obturateurs dans les deux pôles femelles. L’obturateur est un clapet en plastique qui se décale quand un appareil est branché et qui empêche un enfant d’y mettre son doigt ou un objet.

Le contrôle des tableaux électriques

Il est important de tester la conformité de votre installation électrique pour éviter des risques non négligeables. En peu de temps, vérifiez si les protections différentielles qui sont des modules écrits ID 30 mA, se retrouvent dans le tableau électrique. Si vous avez un petit logement, vous pouvez en avoir deux, mais les grands espaces ont besoin de plus de trois protections. Ce système de sécurité de haute sensibilité est rendu obligatoire pour le circuit électrique. Il faut à cet effet, un tableau des courts circuits à fusible qui garantit une protection contre les surcharges. Vérifiez le circuit de terre qui se distingue souvent par la couleur jaune ou vert, il permet d’évacuer des fuites de courant.

La vérification de la date de mise en service

La date de la mise en service de votre installation électrique est un élément central vous permettant de tester son fonctionnement. Il importe de voir, si elle ne date pas de 1974 et qu’elle n’a connu depuis lors aucune rénovation. Dans de telles circonstances, il faut retenir qu’elle est probablement dangereuse. Ainsi, les installations électriques datant après 1990 sont plus sures et plus sécurisées. En effet, cette période est marquée par la mise en place de normes et de contrôles obligatoires, notamment l’utilisation de disjoncteur différentiel 30 mA ainsi que le circuit de la terre.

L’utilisation des applications

Il existe des applications gratuites, simples et très rapides permettant de se rassurer de la sécurité de votre logement. Pour leur utilisation, elles ne demandent que de répondre à quelques questions et d’envoyer des photos des fils, des prises, des interrupteurs en juste 3 minutes. Elles vous mettent aussi en relation avec des professionnels qui vous fourniront un bilan complet de l’installation voire même un devis, si des rénovations sont nécessaires. Ce sont des applications téléchargeables qui fonctionnent comme des services aux particuliers permettant d’anticiper les risques et d’encourager le contrôle de sécurité électrique dans les résidences.

 

C’est quoi le RAP ? régime d’accession à la propriété

Le régime d’accès à la propriété (Rap) est un programme mis en place par le gouvernement. Avec ce programme, les acheteurs peuvent utiliser l’argent amassé dans le Régime enregistré d’Épargne Retraite (Reer) pour acheter une propriété ou financer sa construction. Ce régime présente un bon nombre d’avantages, mais il y a un certain nombre de conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier.

RAP: avantages du régime enregistré d’Épargne Retraite

Ce régime peut vous aider à atteindre la diminution du revenu qui doit vous être imposé au cours d’une année. De ce fait, vous verrez par la même occasion une réduction de votre facture d’impôt. Vous verrez une augmentation de la somme dont vous disposez avec le Régime enregistré d’Épargne Retraite.

Vous ne pourrez cependant bénéficier de cette augmentation que lorsque vous aurez retiré la somme pour la construction. La manière de vous procurer un habitat est beaucoup plus simplifiée, car vous n’avez pas à procéder des cotisations ou à des épargnes dans le but de vous procurer un habitat.

Pour être éligible à ce programme, il faut qu’un certain nombre de conditions soient respectées.

Conditions à remplir pour bénéficier du Régime enregistré d’Épargne Retraite    

Ceux qui veulent bénéficier du régime doivent être de nationalité canadienne. Ensuite, il faut compter un délai d’au moins 90 jours pendant lesquels l’argent doit reposer dans votre compte du régime enregistré d’Épargne Retraite. Passé ce délai, il vous sera possible de disposer de la somme.

La somme en question ne doit être retirée que par la personne qui a souscrit au Régime d’Accession à la Propriété (RAP). Le retrait de la somme doit se faire suivant un délai bien défini. Le bénéficiaire doit pouvoir retirer l’intégralité de la somme sous un délai d’une année.

Pour vous procurer votre maison, la meilleure solution serait de trouver d’abord la maison pour pouvoir ensuite disposer de la somme dont vous bénéficiez avec le Régime enregistré d’Épargne Retraite.

Le remboursement de la somme

La somme retirée de votre compte REER doit être remboursée dans le futur. Ce remboursement ne requiert pas d’intérêts, et doit se faire au plus tard deux ans après le retrait. Les montants à rembourser ne sont pas énormes, car il s’agit du 1/15e du montant retiré.

Le remboursement peut donc aller jusqu’à une période de quinze années. Le non-remboursement peut entrainer des amendes qui seront imposées au créditeur. Ce dernier pourra voir le montant dû, ajouté à ses revenus de l’année. En plus, un pourcentage représentant les impôts sera ajouté à la somme à rembourser.

Pour s’acquitter de la somme plus rapidement, un créditeur peut verser plus que la somme imposée pour réduire la période fixée pour la fin des remboursements.

Ventilation, laquelle choisir ?

La ventilation, un élément très important de votre maison qu’il ne faut pas négliger. D’ailleurs, elle est un élément central de votre bien-être dans votre maison. En effet, la ventilation permet d’améliorer efficacement l’aération, tout en fournissant un confort inégalé. Si vous n’en avez pas ou tout simplement que vous voulez changer la vôtre, il est donc important de prendre votre temps lors de ce choix, pour ainsi s’offrir la meilleure ventilation possible. Cet article se chargera d’être votre guide pour un choix optimal de votre ventilation tout en prenant en compte votre habitation.

Quel type de ventilation privilégié ?

Les évolutions technologiques imposent de se choisir un type de ventilation efficace et moderne. Actuellement, vous ne pourrez trouver un type de ventilation plus moderne que les VMC (ventilation mécanique contrôlée). Il permet d’améliorer considérablement la qualité de l’air que vous respirez au sein de votre maison de manière considérable, tout en la rafraîchissant. Ceci avant se faisait de manière naturelle avec une bonne aération. Mais maintenant avec les installations telles que votre chauffage, vous ne pouvez plus faire comme à l’ancienne, sinon vous risquez de voir votre facture énergétique monter. Il est donc impératif de trouver une solution qui tout en étant très efficace, permettra d’éviter ce genre de désagrément. C’est là, au meilleur des moments que sont arrivés les VMC.

Le type de ventilation mécanique contrôlée idéale

Ce qu’il faut comprendre à ce niveau, c’est qu’il existe différents types de VMC. Ils sont au nombre de 3 :les VMC simples, autoréglables et hygroréglabes. Chacun d’entre eux offre les mêmes fonctions de base que les autres. En l’occurrence, un renouvellement de l’air de manière continue. Seulement, s’il y en a une parmi ces ventilations qui est plus apprécié que les autres, c’est certainement le VMC Simple. Ceci est dû à la manière dont elle réduit considérablement votre consommation en énergie. Alors, privilégiez celle-ci et vous serez plus que satisfait. Le VMC, une solution bien adaptée à votre logement.

Une VMC quel que soit le type, s’adapte très bien à votre habitation.  Toutefois, le VMC simple est plus adapté si vous avez une maison individuelle, contrairement à un logement en copropriété. Ceci est dû aux exigences d’installation des autres types de VMC qui sont souvent bruyants et peuvent déranger le voisinage. Mais ne vous inquiétez surtout pas si vous vivez dans un appartement avec d’autres voisins. Il existe des solutions bien efficaces qui vous permettront d’avoir l’effet souhaité partout dans votre maison. Et ces solutions vous permettront non seulement du mieux de votre ventilation, mais en toute discrétion. N’attendez plus, vous avez assez de notions par rapport au choix de votre ventilation. Il suffit maintenant de vous rendre chez le revendeur spécialisé afin de choisir.

Hausse du taux directeur : quels sont les impacts ?

Après sept ans où le taux directeur était à la « normale » au Canada, on va désormais assister à son augmentation à la suite de l’annonce de la Banque du Canada qui le portera à 0,75 %. Selon certains économistes, c’est une nécessité. Toutefois, cette hausse amènera son lot de conséquences. C’est ainsi qu’on se demande : quels sont les impacts de la hausse du taux directeur sur l’habitation ?

Par définition, le taux directeur est un  taux de dotation auquel les banques s’accordent des capitaux pour un délai d’une seule journée. C’est l’institution financière qui se réserve le droit de fixer la valeur.

Hausse de taux hypothécaires

Tout changement constaté sur taux directeur va forcément influencer sur les taux de change. C’est parce que les banques se servent du taux directeur pour se prêter des fonds pour une journée. Ensuite, les institutions financières se basent sur ce taux pour déterminer leur taux hypothécaire

lorsque les taux sont haussés, l’objectif est le refroidissement de l’économie quand on doute d’une forte inflation selon les estimations de départs. Donc, l’effet sera négatif sur l’économie, et c’est voulu d’après les propos de l’économiste Dominique Lapointe.

Le secteur immobilier va ressentir un impact négatif de la hausse du taux directeur. Alors, les particuliers paient leur hypothèque à un tarif plus élevé. Toutefois, il y a une différence entre les hypothèques bénéficiant de taux variable et des hypothèques de taux fixe selon l’économiste Robert Hogue, Banque Royale du Canada.

L’hypothèque à taux d’intérêt variable

Les propriétaires qui placent leur habitation en garantie dans le but d’obtenir un prêt sont également concernés par l’augmentation du taux directeur. C’est cette pratique que l’on appelle couramment « réhypothéquer ». En plus, c’est parce que dans beaucoup de cas, les taux d’intérêt appliqués aux bordures de crédit en hypothèque sont variables.

Par ailleurs, les taux préférentiels constituent la base en matière de négociation du taux d’intérêt variable. En fait, s’il y a une augmentation du taux préférentiel de l’institution financière, le taux d’intérêt variable de l’hypothèque va certainement augmenter. Cela veut dire que si vous effectuez un paiement sur votre emprunt hypothécaire, la portion qui sert de remboursement du capital reste moins élevée. Ce qui est normal, car le tarif appliqué sur les intérêts est plus élevé. Ainsi, on notera une période plus longue pour l’amortissement.

L’impact sur les marges de crédit hypothécaire et personnel

Du fait que la plupart des bordures de prêt sont assorties de taux variable, le propriétaire de la maison va normalement ressentir les conséquences de la hausse du taux directeur. Dans plusieurs situations, les méthodes de versement de la marge de crédit représentent souvent une portion du solde plus les intérêts.

C’est parce que le taux d’intérêt grimpe, votre remboursement minimum va grimper également.

En fin, puisque certains spécialistes prédisent éventuellement des augmentations sur le taux directeur, il est donc judicieux de négocier bonnement les modalités de prêt, mais de prêter une forte attention à la situation d’endettement.